Skip to content

créer

pour une ville a l'écoute des createurs

Ecouter, orienter et soutenir les créateurs

Chaque jour des nouvelles idées naissent à Bordeaux mais, faute d’accompagnement ou de soutien suffisant, elles ne voient jamais le jour. Nous sommes convaincus qu’une ville doit savoir écouter, orienter et soutenir ses créateurs et ses porteurs de projet. Ils participent au renouvellement et au dynamisme d’une cité. Nous avons une chance à Bordeaux : un quart de la population a entre 11 et 24 ans. Donnons à ses jeunes l’envie d’entreprendre et la chance de pouvoir se réaliser. La ville de demain se doit de privilégier ses talents créatifs et ses forces vives.

Bordeaux doit aussi mieux accompagner son tissu économique. Nous entendons par là construire un écosystème singulier, en lien avec son histoire portuaire, industrielle, et son présent à la fois tertiaire et innovant dans le domaine des industries culturelles. Cette exigence doit servir le territoire, ses habitants et permettre de développer une offre de formation en adéquation.

Le saviez-vous ?

  • Le taux de chômage à Bordeaux a baissé de 2 points entre 2014 et 2019
  • 13 000 emplois et 26 000 entreprises créés en 6 ans

Nos objectifs :

1. Faire de Bordeaux la capitale de l'innovation au service de l'humain

Encourager l’esprit créatif et l’optimisme en ouvrant un « bureau municipal de l’expérimentation » pour permettre aux entreprises, aux chercheurs et aux artistes français ou étrangers d’être accompagnés lorsqu’ils souhaitent tester « grandeur nature » leurs projets

A l’image de l’ouverture dominicale de la grande bibliothèque : ouverture des crèches jusqu’à 21h30 et développement d’une offre associative de crèches de 7h à 22h ;  organiser une nocturne par semaine (ouverture jusqu’à 21h) à l’Hôtel de ville et dans les mairies de quartier ;  ouverture dominicale des piscines…

Mettre à disposition des citoyens et des entreprises le plus grand nombre de données publiques exploitables, afin de créer des applications innovantes au service des habitants et de la participation.

  • Encourager l’esprit créatif en ouvrant de nouveaux espaces de co-working dans chaque quartier
  • Faire travailler ensemble les différents réseaux de la ville tels que l’éclairage public, les feux rouges, les compteurs d’eau, le Tram…
  • Expérimenter les monnaies locales
  • Utilisation d’une nouvelle méthode informatique (déjà en place à Nantes et Rennes) permettant aux personnes en attente de logements sociaux de suivre l’avancée de leur dossier
  • Géolocaliser en temps réel les services de nettoyage des rues afin de constater leur action et que chaque citoyen puisse les saisir en direct

2. Construire un tissu économique bénéfique au territoire et à ses habitants

Intégrer un pourcentage de startup, d’entreprise de production, d’entreprise artisanale souhaité.

Cette stratégie doit se déployer au-delà de Bordeaux. Les territoires, souvent oubliés de l’arrière-rocade, doivent prendre une part majeure dans ce développement. Une stratégie qui doit se déployer dans un écosystème global, en priorisant des secteurs (comme les industries culturelles, le commerce et l’artisanat jusqu’à présent)

Mettre à disposition des citoyens et des entreprises le plus grand nombre de données publiques exploitables, afin de créer des applications innovantes au service des habitants et de la participation.

  • Favoriser une logistique légère et moins polluante
  • Soutenir l’accompagnement des entreprises sur les enjeux numériques
  • Contribuer au maintien et à la relocalisation d’activités industrielles dans la métropole